Découvrez toutes nos plantes Françaises, zéro plastique et sans tourbe.

Et si vous faisiez pousser des éponges ?

Partager l'article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Quel est le point commun entre une courgette et l’éponge exfoliante suspendue dans votre salle de bain ? Eh bien toutes deux appartiennent à la même famille de plantes, les cucurbitacées ! Parce qu’en effet, votre éponge de luffa (ou loofa voire loufah) achetée en pharmacie ou en magasin bio provient du fruit d’une plante qui ressemble à s’y méprendre à une courgette.

Bonne nouvelle : vous pouvez la faire pousser chez vous !

Luffa, mode d’emploi

Si vous avez la fibre écolo et que vous aimez faire les choses vous-même, amusez-vous à faire pousser vos propres éponges végétales ! Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de vous procurer en jardinerie quelques semences de Luffa aegyptiaca, cette plante tropicale que l’on nomme parfois « liane torchon » ou « courge éponge », tout simplement parce que ses fruits, une fois séchés, se transforment en éponge 100 % naturelle !

Dès le mois d’avril, placez les semences en godets que vous conserverez sous abris, dans un endroit clair et chaud (12 °C minimum). Attendez la mi-mai, après les derniers gels (vous savez, les fameux saints de glace) et choisissez un coin particulièrement bien exposé pour les repiquer. Vous pouvez aussi squeezer l’étape godets et planter les semences de luffa directement en pleine terre dans votre petit potager bien ensoleillé. Elles s’y porteront très bien et si vous n’avez pas de potager, rien ne vous empêche de les planter dans de grandes jardinières que vous placerez sur votre terrasse au soleil. Mais attention, cette plante grimpante ou rampante a aussi besoin d’espace : prévoyez ainsi des rangs éloignés de deux mètres.

Et après, on fait quoi ?

Eh bien on attend sagement que Mère Nature fasse son travail et que les fruits – 3 à 6 par pied – arrivent à maturité à l’automne. Vous saurez que c’est le bon moment en observant la peau devenue brune. Ôtez-la pour découvrir la chair filandreuse et laissez sécher. Une fois sec, secouez le fruit pour faire tomber les graines que vous pourrez récupérer pour l’année suivante. Faites-le tremper pour enlever facilement la pulpe et les graines du milieu et faites-le blanchir. Une dernière étape séchage et hop, il ne reste plus qu’à couper le luffa en tranches et chouchouter votre peau avec votre éponge végétale produite fièrement et avec amour par vous-même !

Newsletter

Reste informé de nos nouveautés

Autres articles
camélia du japon à fleurs simple roses
Le saviez-vous

Tout savoir sur les Camélias du Japon

Rare sont les jardiniers qui ne reconnaissent pas la beauté du Camélia du Japon. Cet arbuste allie une floraison intense et raffinée avec un feuillage

Livraison en France Métropolitaine

Livraison en 24h avec Chronopost

Fraicheur des plantes garantie
Des plantes Françaises cultivées dans le 49