Découvrez toutes nos plantes Françaises, zéro plastique et sans tourbe.

5 astuces pour dépenser moins au potager

5 astuces pour dépenser moins au potager

Faire pousser ses propres légumes à la maison permet déjà de faire pas mal d’économies. Quels sont les trucs et astuces à connaître pour économiser encore davantage ? Voici nos conseils. N’hésite pas à compléter la liste avec tes idées !

Potager

#1 Oublier les pesticides

Potager

Déjà, te passer de pesticides pour t’occuper de ton petit potager sur le balcon fera du bien à la planète et sera meilleur pour ta santé. De plus, si tu en utilises encore (on ne te jette pas la pierre bien entendu), tu as sans doute remarqué que les pesticides n’étaient pas donnés. Te passer de produits chimiques en les remplaçant par des solutions naturelles te permettra d’économiser quelques euros sur l’année. Tu peux par exemple placer quelques boules de graisse sur ton balcon pour y attirer les oiseaux. Leur compagnie sera très appréciable et ils se chargeront de te débarrasser des insectes nuisibles en en faisant qu’une bouchée ! Pour te débarrasser des champignons qui envahissent tes plantes, tu peux compter sur l’huile de neem. Mélange une cuillère à soupe d’huile végétale de neem à une cuillère à café de savon noir dans 250 ml d’eau. Mets le tout dans un vaporisateur. Applique sur toutes les feuilles, celles qui sont infestées pour les débarrasser des parasites et celles qui sont saines en prévention.

Enfin, tu peux t’inspirer des principes de la permaculture. Pour faire (très) court, la permaculture est une manière de concevoir son jardin comme un écosystème. Elle préconise ainsi l’association des cultures. Il s’agit de placer certains végétaux à côté d’autres soit pour leur effet protecteur face aux maladies, soit pour leur effet répulsif face aux parasites. Certains végétaux vont agir en accélérant la croissance de leur petit compagnon de potager. D’ailleurs, cette technique est aussi appelée compagnonnage. Elle permet, là encore, d’éviter les pesticides. Quelques exemples de plantes amies : carotte / romarin, ciboulette / rosier, courge / bourrache, épinard / fraisier, etc. Il en existe plein !

#2 Gérer au mieux l’utilisation de l’eau

L’eau est une ressource précieuse. Ne pas la gaspiller va, encore une fois, être doublement gagnant : pour l’environnement et pour ton portefeuille.

Il existe des récupérateurs d’eau spécialement conçus pour les balcons : des petits modèles qui récupèrent 20 L d’eau ou des modèles plus conséquents. Mais il faut avoir la place ! L’autre solution consiste aussi à le fabriquer toi-même en utilisant un baril en plastique récupéré, du grillage et un robinet.

Pour économiser de l’eau, rien de tel que le paillage. En effet, Le paillage maintient l’humidité dans le terreau, permettant ainsi de limiter les arrosages.

Enfin, ne néglige pas les petites astuces : place une tuile inclinée et orientée vers ton potager. Cela permettra de récupérer l’eau de pluie et d’arroser directement les pieds de tes légumes.

 

#3 Fabriquer son compost

Potager

De plus en plus accessible même en ville grâce aux composteurs de cuisine ou aux lombricomposteurs, la fabrication de son propre compost revêt bien des avantages. Déjà, cela permet de diminuer son volume des déchets de manière drastique. Et ça, c’est essentiel. Ensuite, faire du compost à la maison est une bonne solution pour fabriquer son propre engrais de qualité pour ton potager. Et même bio, si on mange bio forcément . N’oublions pas la fabrication du « thé de compost » en faisant fermenter le compost dans de l’eau. Tu obtiendras un engrais naturel qui te servira à bien nourrir tes plantes d’intérieur gratos.

Retrouve plein de modèles de composteurs de jardin et lombricomposteurs ici  et là.

 

#4 Faire ses propres semences au potager

En récupérant les graines d’une année sur l’autre, tu vas faire de belles économies ! Pour cela, il te faudra laisser quelques plantes en terre. Réaliser ses propres semences n’est pas qu’un moyen de dépenser moins : c’est aussi très valorisant (« ça, c’est moi qui l’ai fait ! » ) et c’est un beau geste de reconnexion avec la nature (on observe, on y met toute notre attention et aussi, on apprend à être patient !).

En laissant quelques plants en place, tu les verras renaître vigoureusement la saison suivante.

#5 Fréquenter les trocs de plantes et bourses aux fleurs

Potager

Toujours de gros succès, les trocs, marchés aux plantes ou autres échanges de semis, boutures et graines n’ont pas leur pareil. L’ambiance qui y règne y est souvent fort sympathique. C’est un super moyen de créer du lien car en général, ces lieux sont très animés et remplis de gents passionnés. Ils sont rarement avares de conseils ! C’est aussi excellent pour diversifier les plantations de ton potager.

Récupère toutes tes graines en surplus et quelques plants pour les échanger aussi avec tes voisins ou ta famille. C’est toujours ça que tu n’iras pas dépenser en magasin !

Quels sont tes bons plans à toi pour faire quelques économies en jardinant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en France Métropolitaine

Livraison en 24h avec Chronopost

Fraicheur des plantes garantie
Des plantes Françaises cultivées dans le 49